mardi 14 juillet 2009

L'histoire de Nojoud ...

Il y a une an environ, j'avais été émue en lisant le magazine ELLE par l'histoire de Nojoud, 10 ans et déjà divorcée ... Devenue une "héroïne" pour certaines, son histoire a fait le tour du monde.
Nojoud a reçu le 10 novembre 2008 à New York, le prix de la Femme de l’année (par le magazine Glamour). Et à ses côté, figuraient tout de même Nicole Kidman, Condoleeza Rice et Hillary Clinton.

Dans cet article de ELLE, j'avais pu y découvrir brièvement son histoire, et j'avais bien sur été interpellée par son âge et le fait qu'elle était déjà divorcée. Il était précisé qu'un livre relatant son histoire devait sortir dans les mois suivants.

Et puis voilà, il y a quelques jours, j'ai découvert ce livre "Moi, Nojoud, 10 ans, divorcée"dans la médiathèque que je côtoie ... ni une ni deux, j'ai décidé de lire ce livre et enfin découvrir sa vie.

Comment est né ce livre ?
Ce livre est le témoignage de Nodjoud et a été coécrit avec Delphine Minoui, reporter et spécialiste du Moyent-Orient.
Ensemble, elles ont longuement discuté, relaté les souvenirs de Nojoud, retourné voir les lieux, la famille et personnes qui ont cotoyés Nodjoud.
Nojoud a pu ainsi nous faire part de son enfance, de son cauchemar après son mariage à même pas 10 ans ... de son souhait de divorcer ... et de sa vie après son divorce !

Résumé du livre :

« Je m’appelle Nojoud, et je suis une villageoise yéménite. J’ai dix ans, enfin je crois. Dans mon pays les enfants des campagnes n’ont pas de papiers et ne sont pas enregistrés à leur naissance. Mariée de force par mes parents à un homme trois fois plus âgés que moi, j’ai été abusée sexuellement et battue. Un matin, en partant acheter du pain, j’ai pris un bus et je me suis réfugiée au tribunal jusqu’à ce qu’un juge veuille m’écouter… »

Je n'en dirai pas plus, je préfère vous laisser découvrir ce livre ...

Mon avis ?
Ce livre montre ce que peut-être la vie d'une jeune demoiselle d'à peine 10 ans qui du jour au lendemain peut se retrouver marier de force, devenir soudainement une femme et arracher à sa famille pour rejoindre un mari !
Dure réalité ...
Dans le pays de Nojoud, plus de la moitié des filles sont mariées avant d'avoir 18 ans !
Son témoignage est poignant ... et quelle leçon de courage ! Trouver la force à 10 ans de rejoindre un tribunal, chercher un appui dans ce tribunal du haut de ses 10 ans ... et demander le divorce ... Et ce qui fait chaud au cœur c'est de voir qu'elle a pu trouver non pas un appui mais plusieurs : juges, avocate ...
Et puis, Nojoud est devenue un espoir pour d'autres demoiselles ... depuis d'autres ont osé demander le divorce.

Je vous recommande ce livre ...
un livre qui m'a ému et que je suis ravie d'avoir lu !



A savoir :
Depuis, Nojoud a repris le chemin de l'école.
Les droits d'auteur de ce livre lui permettront de financer ses études pour devenir avocate.

17 commentaires:

  1. Ce livre a l'air très intéressant. Il faut que je le lise mais je vais attendre la rentrée parce que pendant les vacances je préfères les petites histoires légères à la Sophie Kinsella ou Meg Cabot :)

    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. J'avais découvert aussi son histoire dans un magazine, c'est dingue le courage qu'elle a eu, en sachant ce que les hommes là-bas font aux femmes qui osent se plaindre... quel courage et quel espoir pour les autres fillettes mariées de force! Ca me plairait de lire son livre, autant pour en savoir plus que pour aider au financement de ses études.

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre a l'air touchant, c'est terrible ce genre d'histoire...
    Merci d'en avoir parlé !

    RépondreSupprimer
  4. Merci !
    Oui effectivement, j'avais lu cet article.
    Je vais trouver le livre maintenant

    RépondreSupprimer
  5. Merci de nous avoir fait part de ce récit poignant. Tu m'as donné envie de lire ce livre. J'ai comme tout le monde entendu parler de son histoire et je trouve très courageux qu'un petit bout de femme de 10 ans seule, trouve le courage et la force de se battre pour retrouver le chemin de l'école. Une grande leçon pour nous qui nous plaigons au moindre petit tracas de la vie. Merci bcp de nous conseiller ce livre. Bizz Lovepreet

    RépondreSupprimer
  6. Déjà un an que ELLE a parlé de cette fille dans ses colonnes ? Que le temps passe vite!!
    En tout cas, je m'en souviens très bien aussi

    Mel

    RépondreSupprimer
  7. J'avais lu l'article dans elle. Impressionnant.

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ce résumé. Effectivement, sujet sérieux qui mérite toute notre attention et notre soutien.
    D'ailleurs, dans le Marie Claire de ce mois ci, j'ai lu un article sur un village en Ethiopie où les droits des femmes sont respectés, où l'égalité paritaire est établie, où une démocratie règne, où l'éducation des plus jeunes est importante, où le droit à la contraception est respecté.
    Bref, un village dont toute l'Ethiopie ferait bien de s'inspirer !

    RépondreSupprimer
  9. Pour avoir lu plusieurs livres sur le même sujet, je ne sais pas si j'aurais le courage de lire celui là...
    Son témoignage semble vraiment poignant, avec notre vie de tout les jours, on a du mal malgrès les récits que nous avons, à penser même à croire que ce genre de chose arrivent encore aujourd'hui...
    J'espere que tout cela changera vite...

    Bises et merci d'avoir donné ton avis

    RépondreSupprimer
  10. Je connais son histoire qui finit bien, mais combien de femmes réussissent à s'échapper comme elle? Chez nous en occident, quand une femme dénonce une injustice, elle sert d'exemple aux autres, mais il n'en est pas nécessairement ainsi dans toutes les cultures. Selon moi, la plupart des fillettes mariées de force n'ont jamais entendu parler de cette histoire. Ces fillettes ont été élevées à l'image de leur mère, pour etre soumises et mariées encore enfants, et elles n'ont pas accès à l'information.

    Nojoud est la preuve qu'il est parfois possible de s'en sortir, mais pour un minuscule pourcentage.

    RépondreSupprimer
  11. Je l'ai lu aussi =). Il m'a beaucoup touchée...on est tellement loin de ce genre de barbaries dans notre confortable petite France..
    ça fait réflechir. beaucoup.
    Merci d'en avoir parlé, il fait partie d'une littérature réaliste toute particulière qui fait songer et méditer, et qui mérite sa place d'honneur. un témoignage féminin touchant, troublant...courageuse jeune fille.

    RépondreSupprimer
  12. Maintenant que tu en parles, effectivement, c'est bien dans Elle que j'avais lu un article sur son calvaire. A 10 ans ! Quand on pense aux enfants, dans notre pays, qui à cet âge sont à l'école, jouent avec leurs amis, ça fait un choc de se dire qu'ailleurs dans le monde, d'autres sont déjà mariés, peut-être même parents.
    Je vais essayer de trouver ce livre car l'histoire a l'air bouleversante, et de temps en temps, je crois qu'il faut se confronter à la vraie réalité, et pas celles des bouquins pour "midinettes" (que je lis aussi :p).

    Biz'

    RépondreSupprimer
  13. Je vois que vous connaissez toutes son histoire !
    C'est donc déjà un grand pas pour Nojoud que d'avoir pu toucher autant de monde !

    @ anne charlotte : ce livre est rédigé avec les mots d'une demoiselle de 10 ans ... et pour lire en ce moment un livre sur un sujet difficile, je peux te dire que celui de Nojoud est également un livre d'espoir donc tu peux le lire sans soucis ;-)

    RépondreSupprimer
  14. j'en avais entendu parlé (peut etre comme toi par un article de Elle ou de marie Claire je ne sais plus). Son livre est dans mes tablettes pour la rentrée et ton article ne fait que renforcer mon envie de le lire!

    RépondreSupprimer
  15. c'est dans ces moments là où on voit à quel point nos soucis qui nous paraissent énormes (ahh mais c'est quoi cette cellulite à 15 jours de la plage!!??) sont parfois...rien du tout!!

    RépondreSupprimer
  16. J'aime ta sensibilité...cette petite fille m'a émue, retournée (comme on dit dans les Vosges), et j'admire son courage, sa force de caractère.
    Merci pour tes gentils passages aux jardins...!
    J'adore mes Vosges natales (près de Gérardmer) et j'y vais me ressourcer avec bonheur. Ce blog est en création, j'y stocke mes photos, et je fignolerai les textes, plus tard. Il faut du temps !
    Bisous vosgiens légérement ensoleillés !
    BON WE.

    RépondreSupprimer

C'est avec plaisir que je lis vos commentaires ... N'hésitez pas à m'en écrire, j'y répondrai :-)